Hommage à Michel ROCARD par Bernard SOULAGE

Comment rendre compte en quelques lignes de près de 50 ans d’amitié personnelle et politique avec un personnage comme Michel?

Je me contenterais de quelques flashs qui sont autant de facettes de l’homme qui m’a tant apporté.

Michel joueur

C’est le jour de mon marriage. Michel avec qui je viens de rentrer à la direction du PSU est là avec tant d’autres et nous jouons à ces jeux collectifs qui vous entraînent tant…qu’il cassera son siège tordu de rire. Il fait découvrir à beaucoup qu’il n’est pas que l’inspecteur des finances « révolutionnaire » qu’ils croyaient connaître.

Michel mentor…désavoué.

Sortis de sciences po Paris service public nous sommes deux à nous interroger sur « ENA or Not ENA ». Nous voulons l’avis de Michel. Il plaide rudement pour que nous pénétrions la « forteresse » de l’intérieur comme il l’a lui même fait. Pour une fois nous ne l’écoutons pas et pour moi ce sera Grenoble LA terre d’innovation a l’épique. Il m’en voudra toujours un peu n’ayant pas compris ce choix.

Michel intello-bucheur

Ce sont ces longues soirées au côté  de la Gare Montparnasse à lire et relire les grands auteurs pour comprendre et décortiquer ce système que nous voulons combattre en le connaissant de l’interieur. Tout cela entre les biberons et autres des petits Olivier et Loic quand Michele n’est pas la. Des souvenirs et un chemin formidables pour nous jeunes militants

Michel triomphant…et encombrant…au PSU

Les Yvelines septembre 1969. Un mois plein de jour et de nuit chez Daniel et Martine à faire compagne avec lui toujours infatiguable pour réussir l’impossible: battre le premier ministre sortant dans l’une des circonstances les plus à droite de France. Et la victoire au bout avec ces deux suites: la une de France Soir trace de brûlure aux lèvres et poing levé; l’interview le plus improbable dans LUI qui fera tant parlé au PSU just post-soxantehuitard.

Michel désarçonne

Nous gagnons (malheureusement?) le congrès de Lille d’une « roue de bicyclette » et Michel passe à côté de l’enjeu d’Epinay. Il faudra tout l’investissement de Patrick Viveret et de quelques autres pour que ce vrai « social-démocrate » rejoigne sa « famille ». Trop tard??

Michel réformateur

Bureau du premier ministre juste après les accords de Matignon. Nous sommes 4 avec Michel, Jean Paul Huchon et Patrick. Loin du « courtermisme » propre à la politique, Michel veut que nous lançions une vraie politique d’évaluation pour enfin adaptée intelligemment nos politiques. A commencer par le RMI. Il nous fera confiance et développera cette politique…vite abandonnée après son départ. Quel gâchis! Quel dommage!

Michel décontenance

A nouveau le bureau du PM cette fois avec Michel Destot qui vient de se faire élire brillamment député à Grenoble et se bat (déjà) contre Carignon. Et cette question  » étonnante » (rappelée par Manuel lors de l’hommage à Solférino) : et toi tu deviens quoi Michel?
Nous sommes génés mais savons que « c’est michel » qui d’ailleurs n’hésitera jamais à venir à Grenoble soutenir nos combats (dans une fédération pas toujours bienveillante bien qu’amicale).

Michel fidèle à l’amitié et à sa parole

2004: par un invraisemblable concours de circonstances, une tres étonnante configuration statistique et un peu de malice de François Hollande, je ne suis pas élu aux européennes pour quelques dizaines de voix (sur 5 millions).
Michel m’appelle et me promet qu’il démissionnera avant la fin du mandat pour exercer un (bout de) mandat et « favoriser » ma réélection.
Il le fera avec ce commentaire tout à fait « rocardien »: je laisse la place à mon ami Bernard Soulage qui a toutes les qualités pour me succéder mais, connaissant les turpitudes de mon parti, je ne suis pas sûr que ce geste lui sera d’une grande utilité »
Quelle lucidité. Il avait (malheureusement) raison.

Michel toujours exigeant et honnête

Il y a qqs mois au cours d’une réunion de notre club IAG je réponds à une intervention de Michel en disant mon désaccord sur les chiffres qu’il cite relatifs à la Chine. Michel doit partir et ne peut me répondre. Dès le lendemain multiples appels de son assistante et je ne comprends pas pourquoi.  Nous nous parlons peu après: « pourquoi étais tu en désaccord avec moi? » J’indique la cause et les références. Ok me dit il je regarde.
Le lendemain rappel direct (grâce à cet appareil qui nous permettait de communiquer ) :
« J’ai vérifié, tu avais raison…dont acte »!!
Tout Michel!!!

Dernier souvenir si clairvoyant

Il y a peu nous sommes ensemble dans une réunion concernant la Turquie. Michel toujours respectueux demande la parole comme beaucoup d’autres mais le président de séance veut lui donner tout de suite la parole d’autant plus qu’il doit partir. La réponse de Michel le résume mieux que tout : « Non chacun son tour et mon rendez-vous attendra d’autant plus que la Turquie sera l’un des deux ou trois grands sujets de ce siècle »

BIEN VU MICHEL ET UN IMMENSE MERCI

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

47489bd4b26e05140e65ca7aabc4d0d5))))))))))