Hommage de Jean-Pierre Cerdan, Secrétaire Général d’Electriciens sans frontières à Michel Rocard

C’était au printemps de 1968. Nous étions deux mousquetaires d’une grande école parisienne, et un grand frère perspicace nous avait aménagé un rendez-vous avec ce personnage déjà emblématique: Michel Rocard. Son regard aigu et amical, et une simplicité empathique nous avait poussé à lui dire notre projet du moment: une année d’études sur les bords de l’Isère. Alors Michel Rocard a conclu placidement: « il faut que vous preniez Grenoble ». Les montagnards savent qu’atteindre des sommets n’est jamais affaire d’ambition, mais une manière d’être à la hauteur de ses engagements. Je me suis contenté, moi, de mon diplome du Génie Atomique, et d’une honnète carrière à EDF. Et c’est ainsi que Michel Destot est devenu, après quelques années d’apprentissage, de collages d’affiches, et d’amitiés nouées, Maire de Grenoble. Et moi je garde une admiration affectueuse pour ces deux Michels là, qui partageaient tant de valeurs, de victoires, d’espoirs à conquérir, et sans doute aussi la coquetterie de quelques désaccords vivifiants.

No comments yet.

Laisser un commentaire