A Bruxelles pour défendre le Lyon-Turin

Bruxelles_Lyon_TurinDans le cadre de la mission a été confiée par le Premier Ministre sur le financement du Lyon-Turin à Michel Destot et Michel Bouvard, les parlementaires se sont rendus hier mardi à Bruxelles. Ils ont dans un premier temps rencontré Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy, députée européenne membre de la Commission transports et tourisme.

Ils se sont ensuite rendus à un important séminaire organisé par TELT, Tunnel Euralpin Lyon-Turin, nouvelle société publique en charge de la construction et gestion du tunnel de base Lyon-Turin. TELT a pris la suite de Lyon Turin Ferroviaire (LTF) en février dernier. De nombreux acteurs impliqués dans le projet étaient présents, et se sont exprimés en faveur de celui-ci.

Michel Destot a pris la parole pour défendre la portée sociale, européenne, économique et écologique de ce formidable projet. Le Lyon-Turin incarne un des projets d’infrastructure les plus importants au niveau européen, car il permettra non seulement de relier la France à l’Italie, mais comme cela a été rappelé par de nombreux intervenants, de relier l’Est à l’Ouest de l’Europe mais aussi l’Europe du Nord à l’Europe du Sud.

Il a en particulier insisté sur la dimension report modal de ce projet – voitures et camions vers le rail –  et sur son impact économique : 70 milliards d’euros d’échanges commerciaux entre France et Italie, investissement de 8,5 milliards d’euros pour le tunnel transfrontalier générant de 5.000 à 10.000 emplois pendant les 12 ans de la durée du chantier,…

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

2701cccf41cc134bccfb4f934af0c2b5HHHHHH